Les fêtes

fetethai

La vie en thailande est rythmée par une multitude de fêtes, il ne se  asse guère un jour sans qu’une ville ou un village ne fêtent un événement. Laissez moi vous prsenter leur calendrier festif de janvier à décembre.

En janvier en thailande :

Phra That Phanom festival

Localisée dans la ville de Nakhon Phanom ( Nord Est du pays à la limite du Laos), cette importante fête, d’une semaine,est organisée en l’honneur du Chedhi qui renfermerait des reliques de Bouddha. Des milliers de personnes viennent, autour du stupa, le plus sacré du Nord Est.

En février en thailande :

Nouvel An chinois (Fin Janvier/ Mi Février)

C’est la principale fête de la communauté chinoise, elle se déroule principalement dans les grandes villes comme Nakhon Sawan ( Nord de Bangkok).

Flower festival ( Début Février)

Fête en hommage aux fleurs avec des processions, des chars décorées…à travers tout le pays, le plus réputée est celle de Chang Mai ( au nord du pays).

Magha Puja ( Fête nationale. Troisième pleine lune de l’année)

Importante fête pour les bouddhistes. Cette célébration commémore l’enseignement que Bouddha donna lors de cette même pleine lune à 1250 saints venus l’écouter.
Elle se compose de processions aux chandelles ( image que Bouddha est la lumière infinie qui éclaire le chemin conduisant à l’éveil) autour des principaux temples du pays.

En mars en thailande :

Wat Phra Phutthabat fair ( Début Mars)

Des milliers de pèlerins se déplacent dans le village de Saraburi ( Nord de Bangkok) pour rendre hommage à une empreinte sacré du pied du bouddha qui se trouve à l’intérieur de la pièce maîtresse du temple, au sommet de la colline.

En avril en thailande :

Songkran (Fête Nationale. Mi Avril)

Nouvel an thailandais également appelé “Fête de l’eau”.
Traditionnellement, les gens montraient le respect aux aînés de leur famille en leur versant un peu d’eau parfumée sur les mains… Aujourd’hui, celle-ci se perpétue dans les familles mais elle est surtout devenue le prétexte à de gigantesques batailles d’eau dans les rues des villes.

Ordinations (Fin Avril)

Dans la ville de Si Satchanalai (province de Sukhothai), on célèbre l’ordination de 10 jeunes moines après un important défilé.

En mai en thailande :

Visaka Puja ( Fête Nationale. Début Mai)

Considérée comme la plus grande fête bouddhiste, (commémoration de la naissance, de l’illumination et de la mort du Bouddha), on peut entendre des sermons donnés par des moines dans toutes les pagodes du pays et le soir, voir de grandes processions aux chandelles, autour des temples.

En juillet en thailande :

Khao Phansa ( Mi Juillet)

Très populaire, ce jour de fête marque l’entrée des jeunes gens au monastère pour la période du carême bouddhique. Pendant 3 mois, les moines devront rester dans les temples et se consacrer à l’étude et à la méditation.
Khao Phansa est l’occasion d’assister à des cérémonies traditionnelles d’acquisitions des mérites durant lesquelles les fidèles apportent aux temples,des offrandes de plats cuisinés, des encens…
A Saraburi, on peut trouver une fleur spéciale qui fleurie qu’à cette période, appelée “Dok Khao Phansa”.

Asalaha Puja ( Fête Nationale. Première pleine lune de Juillet)

Commémoration, dans l’ensemble du pays, du premier prêche donné, par le Bouddha, à ses disciples. Cette fête est célébré la veille du Khao Phansa.

En septembre en thailande :

Narathiwat fair ( Fin Septembre)

Réalisée dans la ville de Narathiwat ( Sud du pays, à la limite de la Malaisie), durant une semaine, cette fête musulmane met en scène des courses de bateaux, des concours de chants de colombes, des démonstrations d’arts martiaux traditionnels.

En octobre en thailande :

Ok phansa (Mi-Fin Octobre)

Cette longue période de fêtes célèbre la fin des trois mois du carême bouddhique et de la saison des pluies.
A cette occasion, les bouddhistes offrent de nouvelles robes aux bonzes qui sortent de leurs carêmes. A cela s’ajoutent, l’illumination des pagodes et des maison, des processions aux chandelles, le lancement sur le fleuve du Mékong de radeaux illuminés. Cette illumination constitue un hommage en souvenir du sacrifice de la mère des cinq bouddhas où celle-ci s’incarnait en corbeau blanc.

En novembre en thailande :

Loy Krathong ( Fête Nationale. Mi Novembre)

Cette fête est ,tout d’abord, l’occasion d’assister à un spectaculaire lâcher de lanternes ( dites célestes) qui a pour but de chasser les soucis du quotidien.
Mais aussi de découvrir une grande tradition.
En effet, les gens fabriquent, pour cette fête, des Kratong ( de minuscules bateaux de bananiers qui contiennent une bougie allumée) qui déposent sur les rizières ainsi que sur les Khong afin d’exorciser leurs fautes et rendre hommage à la Mae Kong ( divinité des eaux).