Buddhamonthon Centre mondial du Bouddhisme

Immense parc situé à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Bangkok, Buddhamonthon est un espace surprenant et méconnu, consacré à la vie de Bouddha.

Un parc bouddhique

Ce parc est différent de tous les autres que l’on peut arpenter à Bangkok.

Il s’agit ici d’un parc bouddhique. Ouvert au public en 1957 d’après une idée du Field Marshall Plaek Phibunsongkhram, leader national de l’époque, Buddhamonthon fut élaboré pour honorer les étapes de la vie du Bouddha, et plus subtilement pour fortifier le bouddhisme d’État thaïlandais.

Sa date d’ouverture correspond ainsi précisément aux célébrations des 2500 années de l’ère bouddhiste thaïe. (NDLR : le calendrier bouddhiste commence à la date de la mort de Bouddha, 543 ans avant J.-C).

Le caractère bouddhique de ce lieu continue de se manifester chaque année pour le Visakabucha day. Lors de cette fête religieuse, prosaïquement appelé anniversaire du Bouddha, des centaines de moines de tout le pays, ainsi que des dignitaires de la famille royale, s’y réunissent une fois la nuit tombée.

Éclairés de bougies, ils entreprennent de faire trois fois le tour de la statue géante en guise de respect aux principes du Bouddha.

Le caractère bouddhique de ce lieu continue de se manifester chaque année pour le Visakabucha day. Lors de cette fête religieuse, prosaïquement appelé anniversaire du Bouddha, des centaines de moines de tout le pays, ainsi que des dignitaires de la famille royale, s’y réunissent une fois la nuit tombée.

Éclairés de bougies, ils entreprennent de faire trois fois le tour de la statue géante en guise de respect aux principes du Bouddha.

L’impressionnant Bouddha, d’une hauteur de près de 16 mètres, est représenté en Abhaya mudra, ou position de l’absence de peur. Il est debout, un bras le long du corps et l’autre, relevé et semi-plié, la paume en avant.

Signe du caractère religieux du parc, plusieurs panneaux informent les badauds des règles à observer dans les zones sacrées.

Ainsi, même si tous les visiteurs semblent le faire, il est théoriquement interdit de prendre en photo le Bouddha géant sans obtenir d’avis favorable au préalable.

Un calme impressionnant

Le lieu est calme mais surtout impressionnant puisqu’il abrite exactement 1418 stèles en marbres où sont inscrites 84 000 citations des enseignements du Bouddha, tirées directement du canon Pali (Tripitaka). Par ailleurs, l’ensemble des sols, murs et statues de ce temple sont en marbre.

No Comments Yet.

Leave a Comment